Montluc

Durant le cours de signalétique de deuxième année avec Ruedi Baur et Alban Thomas, nous avons collaborer avec la prison militaire de Montluc, à Lyon. Nous devions exploiter un espace qui était autrefois l'emplacement de la "baraque aux juifs" et y créer un mémorial. Notre projet crée une expérience pour le spectateur, afin qu’il se rapproche du sentiment de pesanteur et d'étroitesse qui régnait à l’intérieur de la baraque.

La notion de temps était abstraite. Enfermés dans la pénombre, ils ne devaient pas se rendre compte de quelle heure ils vivaient. Cette notion d’attente infinie, très importante, méritait d’être retranscrite. La baraque est utilisée comme une ligne du temps. Plus le visiteur va vers le fond, plus il se sent oppressé par le tic-tac d’horloges réparties dans l’installation qui s’intensifie en s’enfonçant à l’intérieur. Travail réalisé avec Kristel Caloz et Maël Bächtold.

HEAD

2016